Qui sont-ils ?

Marion Uguen

La parole et le mouvement, mes deux mamelles nourricières.
En 2005, j’intègre la formation du danseur contemporain au CDCN de Toulouse. J’y rencontre Pascal Rambert et le lien se fait pour moi entre ces deux pratiques distinctes jusqu’alors  : le verbe et le geste se répondent, partagent un rythme, une physicalité, un potentiel d’images. L’aventure se prolonge et je suis interprète de Mon fantôme écrit et mis en scène par Pascal Rambert.

Je débute ma formation en Shiatsu et Psychologie Corporelle Appliquée à l’Institut Français de Shiatsu et crée ma première pièce Ceci n’est pas du ping pong en 2010, en coproduction avec le CDCN de Toulouse, également coproducteur d’Un jardin à la française, une performance-installation participative réalisée dans l’espace public à Gentilly, Paris et sur la place du Capitole à Toulouse.

En 2012/13, je suis chorégraphe-stagiaire de la formation Transforme  : Langage  ? dirigée par Myriam Gourfink à l’Abbaye de Royaumont, à l’issue de laquelle j’initie une pratique d’improvisation dansée et parlée, Exercitare, que je développe lors de résidences de recherche ( CDCN-Toulouse, le CND, Les Eclats, le Générateur, Mains d’oeuvres et Micadanses) et performe dans divers contextes (théâtres, galeries, appartements…) seule ou en duo avec un musicien (Benjamin Colin, Raphael Vanoli, Wysozky).

Je suis soutenue en 2015 par le réseau des Petites Scènes Ouvertes (réseau inter-régional pour la diffusion chorégraphique) et bénéficie de l’aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD pour L’enfant phare, création 2017, qui reçoit également l’aide à l’écriture du CCN Le Phare. Dans le cadre de la programmation de L’enfant phare au Festival Pharenheit du CCN, je réalise un projet de transmission/création avec trois classes de CP/CE1 tout au long de la saison 2017/18.

Installée à Nantes, je crée la Méthode C.O.A. dont la première se déroulera en novembre 2019 au Nouveau Studio Théâtre à Nantes avec le soutien de la Ville de Nantes et de la DRAC Pays de la Loire.

Anna Schmutz

Anna SCHMUTZ débute à Hambourg comme assistante à la mise en scène auprès d’Anja Vesper et Anja Gronau. Elle travaille ensuite comme comédienne entre la France et l’Allemagne avec Alain Carré, Franck Berthier, Clyde Chabot, Gabriel Garran, Adel Hakim, Arnaud Marzorati, Catherine Vallon, Frédéric Ferrer, Nathalie Remy, Mathias von Hartz, Michael Bandt, Alexander Krebs, Peter Beat Wyrsch et Thomas Ostermeier. Elle travaille également comme dramaturge pour Frédéric Ferrer et Marion Uguen. Depuis plusieurs années maintenant, elle intervient en psychiatrie auprès de patients psychotiques, raison pour laquelle elle a participé à l’édition des Actes du GTPSI pour les éditions D’une.

Benjamin Colin

Poète, percussionniste, je fais depuis dix ans de la musique avec tout ce que je peux, tout ce que je trouve (bout de métal, petite guitare, cheveu de femme, goutte d’eau …) comme je peux, le plus souvent de manière rythmique, avec un penchant pour les musiques de plantes de pieds (du bal à la free party) et une certaine tendance au bruitiste, où je peux (bar, rue, Olympia, squats, cave, école maternelle, chapiteau, …).En 1998, je fonde, avec Sébastien Bruas, la Compagnie Lunatic, devenu depuis Le Nadir. Depuis une dizaine d’années je travaille avec Fantazio (contrebasse et chant) ainsi qu’avec des gens de cirques (surtout acrobates aériens). Plus récemment je rencontre le bruitage de cinéma (Nicola Sornaga), la musique de dessin animé (Chasseurs de Dragons) et le théâtre (celui de Lazare et celui, expérimental, de « Hors-je »). En parallèle à la musique, j’écris et mets en livre des poèmes depuis maintenant vingt ans.

Nos partenaires

 Le Générateur | Les Journées Danse Dense | ARCADI | Amin théâtre | DRAC Île-de-France | Les Petites Scènes Ouvertes | CDC Toulouse/Midi-Pyrénées | Wysozky | Mathieu Bouvier | Josefffine | Le Gymnase/CDC | Les Éclats | La Muse en Circuit | Vertical Détour | Mains d’Oeuvres | Honolulu | Raphael Vanoli | L’Etoile du nord